Le spécialiste de la machine multi-fonctions

508mt2, 508mt2x1000, willemin macodel, Le spécialiste de la machine multi-fonctions

Le spécialiste de la machine multi-fonctions

Entretien de personnalités de l’industrie – Patrick Haegeli Directeur Général adjoint de Willemin-Macodel

L’entreprise familiale Willemin-Macodel à été crée en 1974 par Blaise Haegeli. Active dans le secteur horloger, elle s’est très tôt diversifiée dans le médical, l’aéronautique et le dentaire. En parallèle, elle a conquis les marchés internationaux grâce à une gamme de produits innovants et de haute technologie. En 2013 lors du salon EMO elle présentait une première mondiale, sa 701S à cinématique Delta à la dynamique et à la précision époustouflante.

patrick haegli - willemin macodel

Patrick Haegeli, Directeur Général adjoint de Willemin-Macodel

Cette année à Milan c’était le nouveau 508 MT2 linear et sa version x 1000, centre d’usinage de tournage-fraisage à partir de barres qui était placé sous les projecteurs. Encore plus précis que ses prédécesseurs grâce à ses moteurs linéaires qui lui apporte un gain significatif en terme de dynamique et de qualité des états de surface obtenus. Le refroidissement de tous les organes sensibles augmente encore le niveau de précision et de répétabilité. Il dispose aussi d’un couple plus important et voit tous ses périphériques regroupés dans la même armoire électrique, un gain de place au sol non négligeable. Patrick Haegeli, Directeur Général adjoint de Willemin-Macodel répond avec force et détails aux questions du MSM.

MSM : Presque une année après l’abandon du taux plancher par la BNS comment se porte votre entreprise ?

Patrick Haegeli : La réévaluation brutale du franc suisse a bien entendu péjoré notre position puisque nous exportons la majeure partie de notre production. Il est devenu très difficile de se confronter à nos concurrents étrangers, notamment allemands et japonais, qui bénéficient grandement de la suppression du taux plancher pour importer en Suisse avantageusement.

Malgré cet environnement très peu favorable, l’année 2015 sera satisfaisante. Nous avons pu compter sur un portefeuille de commande bien rempli fin 2014 et grâce à notre positionnement, nous avons pu assurer un niveau d’entrée de commande satisfaisant jusqu’à maintenant. Nos nouveaux produits tels que le centre d’usinage 508MT2 Linear et le fait que nous proposons des solutions d’usinage sur mesure pour des pièces à haute valeur ajoutée nous ont permis d’obtenir un certain succès.

l’usinage multi-process à partir de barre, 508MT2x1000_enrique-luis-sardi_macodel,machine multi-fonctions,machine multi-fonctions, willamin macodel, enrique luis sardi

508MT2x1000

Nous travaillons aussi beaucoup à la réduction des coûts et l’amélioration de la productivité. Cet effort a débuté bien avant la suppression du taux plancher par la BNS, mais il est clair qu’un tel événement nous oblige à revoir certains critères d’optimisation.

Pour 2016, la visibilité est restreinte. Près d’un tiers des entreprises MEM s’attendent à des pertes au niveau opérationnel dues à la force du franc en 2015. Pour 2016, la situation pourrait encore se dégrader si la conjoncture ne s’améliore pas dans les tous prochains mois et si le franc suisse ne perd pas de sa vigueur.

MSM : Le design de vos machines a évolué vers plus de courbes, en dehors de cet aspect esthétique en avez profitez pour améliorer leur ergonomie de travail ?

Patrick Haegeli : En premier lieu, il est important que toute la technologie que contiennent nos machines se reflète au premier coup d’œil.

Nous avons bien entendu souhaité donner une ligne très moderne, forte et attrayante à nos nouvelles machines, mais le design extérieur est la conséquence de choix qui ont été fait afin de proposer une excellente ergonomie aux utilisateurs ainsi que pour faciliter la maintenance des machines. Tout au long de ce processus d’amélioration, nous avons toujours intégré les avantages pour les opérateurs par rapport aux solutions qui ont été retenues.

508_MT2_designer_willemin, machine multi-fonctions, willamin macodel, enrique luis sardi

508 MT2 avec Plus Bar

Nous avons également veillé à diminuer l’emprise au sol des machines, sachant que les mètres carrés sont précieux et que la compacité des machines est un argument important. Ainsi notre nouvelle machine 508MT2 Linear intègre tous les périphériques dans son volume propre afin de minimiser l’empreinte au sol.

Nous déclinons d’ailleurs notre nouveau design également sur les autres versions de cette gamme de machines, à savoir le centre d’usinage 5 axe simultanés 508S2 Linear pour le fraisage/tournage en mode pièce à pièce ou palettisation ainsi que sur la version 508MT2 X1000 pour l’usinage multi-process à partir de barre. Cette version allongée de la machine 508MT2 permet d’usiner simultanément sur 2 postes, ce qui présente l’avantage de diminuer fortement les temps d’usinage en ayant simultanément 2 outils dans la matière.

MSM : Depuis cette année vous êtes représentant officiel des machines Reiden sur le marché chinois. Comment ce partenariat a-t-il vu le jour ?

Patrick Haegeli : Willemin-Macodel est présent sur le marché chinois depuis plus de 30 ans, nous avons de ce fait une très bonne connaissance de ce marché et avons de nombreuses références. Nous avons identifié avec Reiden un potentiel de partenariat intéressant car nos gammes de machines sont complémentaires et les philosophies des deux entreprises assez proches. La qualité, la précision et les solutions d’usinage sur mesure sont des critères communs à Reiden et à Willemin-Macodel

Comme Reiden n’était pas présent sur le marché chinois, ce partenariat nous offre la possibilité de proposer une gamme de machines plus complète et pour Reiden d’accéder plus facilement à ce marché. Ce partenariat est le fruit d’une longue réflexion et les premiers résultats nous montrent que la décision commune aux deux entreprises était la bonne.

Willemin Macodel Design Team



Comments are closed.