HUMARD Automation SA: une entreprise en constant développement depuis 20 ans

HUMARD Automation SA a participé la semaine passée, à Genève, aux 14e salons professionnels de l’horlogerie-joaillerie (EPHJ), des microtechniques (EPMT) et des medtechs (SMT).

La société delémontaine a présenté en avant-premiè- re son nouveau produit: le robot SC7 qui alimente et palettise les pièces de tout type de machinesoutils.

Une belle occasion de revenir sur la naissance de l’entreprise et son développement, avec ses consé- quences positives pour la ré- gion.

Nous sommes en 1995. En pleine crise. Les deux anciens apprentis de Tornos Bechler, le joyau de l’industrie prévô- toise, Georges et Raphaël Humard, se lancent dans l’aventure en créant HUMARD Automation SA. Ils s’installent dans un ancien dépôt à la rue Saint-Randoald 7, à un jet de pierre des actuels locaux de l’entreprise.

Etant en possession d’une formation dans l’électronique et l’automation, les deux frères mettent au point des solutions de robotisation et d’automation. Ils développent notamment des solutions destinées aux presses hydrauliques, afin d’assurer à leurs clients une production 24h/24 et 7 jours sur 7.

«Les presses de l’époque n’arrivaient cependant pas à suivre la cadence, c’est-à-dire qu’elles ne réussissaient pas à résister à une utilisation industrielle aussi poussée. Il a ainsi été demandé à Georges et Raphaël s’ils ne pouvaient pas les améliorer et les rendre plus fiables. C’est ce qu’ils ont fait. Ils ont alors progressivement développé leurs propres presses.

Ils sont aujourd’hui les leaders en Suisse dans le domaine des presses hydrauliques de précision», explique Carlos Cancer, directeur des ventes chez HUMARD.

Six lignes de produit développées en 20 ans

Les frères, ne se reposant pas sur leurs lauriers, continuent à développer différentes lignes de produit, jusqu’à en compter six. Ils mettent en effet au point des presses hydrauliques de haute précision, de 2 à 220 tonnes, pour découper, étamper et emboutir; des robots appelés pick and place destinés à alimenter tout type de machines-outils et palettiser les pièces usinées; ainsi que des lignes d’assemblage composées de modules évolutives selon les besoins de la production.

Georges et Raphaël Humard élaborent aussi des systèmes de palettisation sur mesure pour faciliter les opérations de manutention et offrir une grande autonomie en termes d’approvisionnement automatique des machines; des brides de serrage rapide; et une décolleteuse pour la production de pièces minuscules de très haute précision.

Cinq usines construites depuis les années 2000

Pour soutenir son développement, l’entreprise passe en vingt ans de deux à 50 employés.

Autres signes de la bonne croissance: la construction de cinq usines depuis le début des années 2000, toutes placées l’une à côté de l’autre, et l’acquisition du manège situé en zone industrielle. Les deniers locaux, récemment sortis de terre, seront inaugurés le 26 juin prochain.

HUMARD occupe trois des six bâtiments, le reste abritant d’autres sociétés, ce qui équivaut à une surface de 4500 m2 où les différentes lignes de produits sont conçues et les pièces assemblées après avoir été livrées par des entreprises de la région chargées de les usiner.

Toute la région profite du succès des frères

Les frères Humard sont de véritables entrepreneurs. Ils investissent également dans d’autres sociétés. Aussi ont-ils acquis New Ingenia SA, en 2002, et Seuret SA, en 2011. Ces deux entreprises connaissent également un gros succès qui profite à toute une région Carlos Cancer signale toutefois qu’aucun nouvel investissement n’est prévu pour l’instant, car la priorité de la firme est d’optimiser les capacités des ressources actuelles.

HÜSEYIN DINÇARSLAN



Comments are closed.